Jaime MANTIR - Fabrice KERVELLA

La Modernité

Page suivante

René BENOIT “Parolier”

Les temps modernes changent notre métabolisme

Et même l’état d’esprit des automobilistes

Alors que des produits ils trafiquent la génétique

Faisant mourir notre arbre généalogique

L’esprit modifié ne trouve plus ses rêves

L’homme ne connaîtra plus de repos ni de trêve

Bientôt interdiction il y aura de faire grève

On peut de l’humain attendre qu’il devienne mièvre

Pourtant de leurs assiettes ils avaient fait leur dieu

Depuis on leur répète que manger il faut peu

Il est loin le temps où l’on dévorait pour deux

Frères habituez-vous à marcher le ventre creux

Des unions le meilleur est devenu le pire

À ce point que l’on ne peut que nous maudire

D’avoir en tous lieux le bonheur interdire

Alors que pour bien vivre il nous faut le sourire

Mes sœurs de vous nous implorons votre pitié

De vous encore nous voulons nous faire aimer

Et votre amour ne cherchons pas à le voler

Ni de vos yeux si beaux toujours les faire pleurer

Pourquoi ne pas imiter le laboureur

Qui avec passion ouvre le sillon au semeur

Car seul son grain sans doute aura de la valeur

Puisque son épi renferme le vrai bonheur

Et puis voilà que de notre dame nature

Ils veulent à tout prix enlever la parure

Pitié messieurs sans elle la vie sera trop dure

Nous transformant tous en des êtes immatures

Alors si nous voulons connaître le renouveau

Et de nombreux frissons courir sur notre peau

Une prière devra être seule notre crédo

Pour du ciel qu’il ne finisse d’être beau

René BenoitPage suivante

Une réflexion au sujet de « La Modernité »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *